Arrêté municipal d’interdiction du protoxyde d’azote

Il est désormais interdit, sur le territoire de la commune de Cabrières, aux mineurs (- 18 ans) de posséder, vendre, céder ou partager du protoxyde d’azote. Il est également interdit à ces mineurs d’utiliser ce gaz de façon détournée.
Des capsules de couleur grise de protoxyde d’azote usagées, normalement utilisées en cuisine, en médecine ou dans l’industrie, sont régulièrement retrouvées en pleine rue.

En effet ce produit est depuis quelques temps détourné de son usage habituel à des fins récréatives pour ses propriétés euphorisantes. Il est consommé comme psychotrope (substance qui agit sur le psychisme et le système nerveux). Des jeunes s’y adonnent en inhalant ou aspirant le gaz préalablement transféré dans des ballons de baudruches, en gonflant un ballon avec la cartouche de gaz puis en respirant le contenu.

Ce gaz, détourné de son usage courant, DEVIENT UNE DROGUE qui entraîne de gros risques pour la santé.

Contrairement à d’autres stupéfiants, les consommateurs du protoxyde d’azote le trouvent facilement en vente libre en supermarché ou épiceries, dans les pharmacies ou encore sur internet.

Aussi, la commune a décidé de prendre un arrêté interdisant la vente du protoxyde d’azote aux mineurs.

Ce gaz, « nouvelle drogue des adolescents », est devenu le 3e psychoactif le plus consommé par les jeunes. Nous vous rappelons qu’en cas de besoin, vous pouvez contacter DROGUE INFO SERVICE 0 800 23 13 13

Pour lire l’arrêté, cliquez ici

Abonnez-vous à notre lettre d’information

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 448 abonnés.

Agenda

Démarches Agglo

Rubriques