Lutte contre les chenilles processionnaires

L’insecte urticant, très présent dans notre région, vient d’être classé parmi les espèces nuisibles. La saison où les processions descendent de l’arbre pour s’enterrer et devenir papillon touche à sa fin mais tout danger n’est pas écarté. Nous vous rappelons que, chaque année, avant la fin de la première quinzaine du mois de mars, les propriétaires ou les locataires doivent supprimer mécaniquement les cocons élaborés par les chenilles processionnaires du pin et les incinérer. Un traitement annuel préventif à la formation de ces cocons peut être fait avant la fin du mois de septembre sur les végétaux susceptibles d’être colonisés par les chenilles.

Le produit préconisé est le Bacillus thuringiensis sérotype 3a ou 3b ou un équivalent, en raison de sa spécificité et de son innocuité pour les espèces non ciblés. Entre le début du mois de septembre et le milieu du mois d’octobre, compte tenu de la biologie et de la sensibilité des larves, des traitements à l’aide de produits homologués dans cette indication devront être épandus dans les règles de l’art.

Abonnez-vous à notre lettre d’information

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 436 abonnés.

Agenda

Démarches Agglo

Rubriques