Monoxyde de carbone : Rappel des bons gestes à adopter

Jan 05

La prévention des accidents domestiques liés au monoxyde de carbone consistent à adopter les bons gestes et à respecter les règles de sécurité concernant le fonctionnement des appareils de chauffage, des cheminées et des moteurs à combustion interne.

Les conseils
1. faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié ;
2. tous les jours, aérer au moins dix minutes, maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et ne jamais boucher les entrées et sorties d’air ;
3. respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion : ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu ;
4. placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments ; ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue,etc.

Les effets
Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz asphyxiant indétectable : il est invisible, inodore et non irritant. Il se diffuse très vite dans l’environnement et peut être mortel en moins d’une heure.

L’intoxication au monoxyde de carbone se produit après l’inhalation de ce gaz, issu de la combustion des matières organiques dans des conditions d’apport insuffisant en oxygène, ce qui empêche l’oxydation complète en dioxyde de carbone (CO2).

Le monoxyde de carbone provoque l’intoxication en se fixant sur les globules rouges (via la respiration et les poumons) et en empêchant ces globules de véhiculer correctement l’oxygène dans l’organisme.

Maux de têtes, nausées, vomissements, sont les symptômes qui doivent alerter. Si ces symptômes sont observés chez plusieurs personnes dans une même pièce ou qu’ils disparaissent hors de cette pièce, cela peut être une intoxication au monoxyde de carbone.

Dans ce cas, il est nécessaire d’aérer, d’évacuer le lieu et d’appeler les urgences en composant le 15 ou le 112.

Lire la suite...

Changement des horaires de la déchèterie

Déc 14

A compter du 1er janvier 2018, votre déchèterie de rattachement ouvrira selon les horaires suivants : du Lundi au Samedi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 (fermeture dimanche et jours fériés).

Lire la suite...

Protégez votre compteur d’eau contre le gel !

Déc 14

Avec l’hiver, quelques précautions sont à prendre afin d’éviter le gel qui pourrait provoquer des fissures voire l’explosion des compteurs d’eau ou des canalisations. En février 2012, une vague de grand froid sur le territoire de Nîmes Métropole avait généré en urgence 11 000 interventions et pas moins de 3 600 changements de compteurs.

Votre compteur est placé dans un regard, à l’extérieur, vous devez :

> >protéger les canalisations entrantes et sortantes par des gaines de mousse isolantes, papier à bulles, plaques (ou sacs remplis de billes) de polystyrène, isoler les parois du regard à l’aide de plaques de polystyrène et bien fermer le regard. Eviter la laine de verre ou de roche, la paille, les morceaux de tissus, les feuilles mortes ou encore le papier qui retiennent l’humidité,
>>éviter d’interrompre totalement le chauffage. Si cela est nécessaire, laisser couler un filet d’eau (cela empêchera le gel de se former).

En cas d’absence prolongée :

>>Ne pas interrompre totalement votre chauffage
>>Vidanger votre installation à l’aide de la purge située après votre compteur et s’assurer que le robinet de votre compteur est bien fermé

Si malgré tout, les installations sont gelées :

>>Réchauffer les canalisations avec une source de chaleur type sèche-cheveux (surtout pas d’eau chaude ou de flamme).

Attention : chacun est responsable du compteur et des canalisations qui alimentent son domicile. En cas de gel, le coût forfaitaire de remplacement d’un compteur est environ de 80€.

Lire la suite...

Milieux naturels de grand intérêt écologique

Déc 01

Dans le cadre du projet d’aménagement « la Ducroze » et « Caveroque » sur la commune, des mesures compensatoires en faveur d’espèces protégées impactées par le projet ont été mises en place par la société Hectare et la commune de Cabrières, sur la commune.

La compensation définie concerne six espèces protégées de reptiles, dont deux espèces dites patrimoniales et plus fortement impactées par le projet : le Lézard ocellé Timon lepidus et le Psammodrome d’Edwards Psammodromus edwarsianus. Elle concerne également 24 espèces d’oiseaux protégées dont certaines sont patrimoniales telles que la Fauvette pitchou Sylvia undata et la Pie-grièche à tête rousse Lanius senator.

Pour lire l’article complet, cliquez ici

Lire la suite...

Les démarches administratives en ligne

Juil 10

Certaines démarches administratives peuvent être faites sur le site www.nimes-metropole.fr

Lire la suite...

Le P.A.C.S.

Oct 20

A partir du 1er novembre 2017, l’enregistrement, la modification et la dissolution du PACS ne sera plus confiée aux  tribunaux mais aux notaires et aux mairies du domicile des partenaires.

Si vous avez déjà conclu un PACS et que vous souhaitez le modifier ou le dissoudre, il faudra vous rendre dans la maire de la ville où se situe le tribunal qui a enregistré le PACS.

Si vous souhaitez enregistrer un PACS, vous devrez prendre les renseignements nécessaires pour le dépôt du dossier auprès de l’accueil de la mairie (04 30 06 52 22) à partir du 1er novembre. Vous serez ensuite reçu sur rendez-vous le mercredi matin pour enregistrer le PACS.

Pour en savoir plus et/ou pour télécharger une convention de PACS, cliquez ici

 

Lire la suite...

Perturbation TNT

Oct 20

Les opérateurs de téléphonie mobile développent leurs services de 4ème génération sur l’ensemble du territoire. Dans certains cas, le déploiement de la 4G peut affecter la réception des chaines de télévision, lorsqu’elles sont captées par une antenne râteau. Pour y remédier, un dispositif d’assistance et d’intervention a été mis en place auprès des téléspectateurs à cette adresse : www.recevoirlatnt.fr

Lire la suite...
Page 2 sur 1112345...10...Dernière page »